Rechercher

Ballade pour Victor Jara


Les prisonniers dans le stade du Chili

N'ont pas mangé depuis trois jours

Depuis trois jours n'ont pas bu

Les six milles personnes dans le stade du Chili


Des soldats sont près de la porte

Victor Jara en marchant de ce côté-là

Se heurte contre le commandant

Celui-ci reconnait Victor


L'homme fait semblant de jouer de la guitare

Victor dit oui d'un sourire blanc

L'officier aussi a un sourire vert

Et il appelle aussitôt quatre soldats


Il ordonne d'apporter une table immédiatement

Victor est saisi par les soldats

Et ses mains sur la table posées

Plane la haine noire


Le commandant prend une hache

Car cet homme a un cœoeur de loup

Il coupe les doigts de la main gauche

Et au deuxième coup l